fond haut blog
Rechercher

La responsabilité élargie des producteurs de meubles professionnels se met en place

mardi 30 avril 2013

 

Rendez-vous compte que chaque année, en France, quelque 600 000 tonnes de déchets d'ameublement professionnel (DEA Pro) sont produites. Plus que concernée par ce chiffre, chaque jour Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49) est amenée à récupérer les meubles hors d'usage.

Depuis maintenant un peu plus d'un an, un décret a mis en œuvre la responsabilité des distributeurs/revendeurs, fabricants et importateurs concernant la fin de vie de leurs produits. Dans ce cadre, la responsabilité élargie des producteurs (REP) donne pour objectif d'atteindre 75% de recyclage et de réemploi à l'horizon 2015.

C'est dans ces conditions qu'en 2011, Valdelia a été conçu par une dizaine d'entreprises du secteur. La mission de cet éco-organisme : mettre en place une éco-contribution afin de faciliter la collecte, le recyclage, le traitement, la traçabilité et le suivi qualité des DEA Pro.

Comme à notre habitude, nous vous donnons rendez-vous d'ici 2015 pour faire un point sur les évolutions de ce projet ambitieux. Affaire à suivre...

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Facteur 4 : où en est-on ?

lundi 22 avril 2013

 

Voilà la première fois que nous abordons le « Facteur 4 » sur le blog de Dridi. Petit rappel : l'objectif de ce projet est de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2050. Publié il y a peu par le Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable (CGEDD), un rapport dresse l'état des lieux des engagements climatiques.

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous nous sentons directement concernés par ce genre de mesure. En effet, la diminution de nos émissions de gaz à effet de serre résultant de notre activité constitue un enjeu primordial. C'est donc avec le plus grand intérêt que nous faisons le point sur les avancées du projet.

Elément loin d'être négligeable, en 20 ans, l'empreinte carbone par habitant des français a augmenté de 15%. Même conclusion, à quelques choses près, au niveau de l'Union Européenne...

La solution, pour enrayer le phénomène et atteindre l'objectif fixé pour 2050, selon le CGEDD : augmenter le prix des hydrocarbures. Au travers du rapport, on peut lire le discours suivant : « pour mieux répartir l'effort aujourd'hui et ne pas laisser à nos successeurs un effort irréalisable, il faut envisager des valeurs du carbone ou des énergies fossiles croissant rapidement dans les prochaines années et éventuellement moins vite par la suite ».

En parallèle de cette recommandation principale, 3 autres mesures sont proposées : « piloter le prix à la consommation finale des énergies fossiles carbonées, en référence à un trend d'augmentation des prix à moyen terme cohérents avec les diminutions d'émissions souhaitées », substituer un mécanisme de marché à une éventuelle taxe sur les combustibles fossiles, ou encore « éviter une baisse des prix à la consommation dans le cas où l'arrivée des hydrocarbures non conventionnels réduiraient temporairement la pression sur les coûts d'approvisionnement ».

Les efforts à faire restent donc considérables, d'autant plus lorsque l'on se rend compte du retard accumulé. C'est donc avec attention que Dridi veillera aux nouvelles mesures et avancées…

Source : actu-environnement.com

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

La Conférence environnementale, 6 mois plus tard…

jeudi 11 avril 2013

 

Voilà 6 mois, la conférence environnementale se tenait avec pour coeur de cible, la transition énergétique. La semaine dernière, un tableau de bord faisant état de l'avancement des travaux a été mis au grand jour par le ministère de l'Écologie. Voilà donc une bonne occasion pour Dridi, entreprise de nettoyage dans le Maine-et-Loire (49), à Angers, de faire un état des lieux de la situation : quels chantiers sont ouverts, quelles réflexions ont été menées...

Concernant l'éolien, de nombreuses initiatives ont été prises : la loi Brottes, adoptée au mois de mars, a permis des avances sur la tarification progressive de l'énergie. Passons maintenant à la biodiversité. En février, le plan ‘'abeilles'' a été déposé, mais il faudra attendre la rentrée 2013 pour en savoir davantage.

Plus largement, d'autres dossiers devraient être intégrés à la loi-cadre sur la biodiversité, mais il faudra attendre l'automne pour en découvrir les contours. Il y a quelque temps, nous vous parlions sur le blog de Dridi des débats en région . Et bien, ce seront ces mêmes discussions « qui nourriront plus largement l'élaboration du projet de loi-cadre », très prochainement.

A suivre sur le blog de Dridi...


Sources : actu-environnement.com & bioconsomacteurs.org

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

L'obsolescence programmée remise en cause

jeudi 28 mars 2013

 

À l'origine, l'obsolescence programmée a été instaurée pour inciter « le renouvellement des produits, lorsque le taux d'équipement des ménages a atteint un plafond ». Aujourd'hui, le groupe écologiste de Sénat remet en cause ce procédé et propose une loi. L'objectif de la démarche, entre autres : modifier les durées légales de garanties et de conformité.

Le texte proposé par le groupe écologiste souhaite trouver « un compromis ». Dans ce cadre, de 2014 à 2016, la durée légale de conformité passerait de 3 à 5 ans. Jean-Vincent Placé, l'un des instigateurs de cette proposition l'affirme : « La plupart des produits sont fiables pendant au moins 5 ans, les fabricants ne devraient donc pas être particulièrement pénalisés par cette mesure ». Autres propositions : la mise à disposition de pièces détachées pour la réparation éventuelle d'un produit ainsi que d'une notice de réparation.

Les effets positifs sont évidents. Parmi les principaux, la diminution de la production des déchets. C'est pourquoi Dridi, entreprise de nettoyage dans le Maine-et-Loire (49), pleinement concernée par la récupération de ce genre de déchets, suivra de très prêt les débats sur l'obsolescence programmée.


Sources : actu-environnement.com & leblogbio.unblog.fr

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

200 millions d'euros d'investissement pour les centres de tri français

mercredi 20 mars 2013

 

Une nouvelle étude de l'Ademe a été publiée, pointant du doigt le conséquent et nécessaire investissement pour l'adaptation des centres de tri aux évolutions de la collecte. En effet, environ 200 000 millions d'euros seraient nécessaires pour respecter les nouvelles normes de la collecte séparées en entrée et les spécifications des flux triés en sortie. Et au jour d'aujourd'hui, seulement 2% du parc français serait hors de cause… Dridi, entreprise de nettoyage a Angers (49), s'est penché sur ce sujet.

Quelques chiffres pour vous rendre compte : les 244 centres de tri français ont reçu 2,9 millions de tonnes de déchets. Et déjà, les obstacles poignent : « Les principaux points de saturation sont la surface de stockage amont, le débit du process et la surface aval », a précisé l'Ademe.

Forte de ces constats, l'analyse de l'Ademe a la vocation suivante : « permettre aux pouvoirs publics et aux différents acteurs concernés de pouvoir disposer, préalablement à toute décision, d'une vision partagée des besoins d'adaptation et des difficultés potentielles ».

D'autres consignes de tri portant sur l'ensemble des plastiques et autres pots ou barquettes pourraient être imposées, entraînant ainsi une augmentation du montant de l'investissement. Quelles seront les mesures ? Dridi reste en veille pour vous apporter des réponses !

Sources : actu-environnement.com et choletblog.fr

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

ActuEco-innovation RéflexionBiographie

Evelyne CADUS

Bonjour, Avons nous la certitude que les entreprisesde nettoyages pratiquent le recyclage des ampoules et néon ?

L'agenda des parutions de Jean Charles Taugourdeau

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

mentions légales

Facebook JCTSite