fond haut blog
Rechercher

Le robot B.A.R.Y.L. débarque à Angers

mercredi 15 février 2017

 

Nous vous en parlions il y a quelques semaine, la SCNF se dote d'un robot-poubelle pour collecter les déchets des voyageurs.

Dans un premier temps testé dans la gare de Lyon à Paris, le robot débarque à Angers à la gare Saint Laud. Le robot poubelle de la SNCF a été présenté ce mercredi 8 février, en gare d’Angers. Un prototype d’objet connecté qui va à la rencontre des passants. Objectif ? Changer le comportement des usagers.

Découvrez en plus en lisant notre article de présentation : La SCNF se dote d'un robot-poubelle

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous aimons nous tenir au courant de l'actualité de notre secteur à l'échelle nationale notamment. Au vu de notre activité de nettoyage industriel, ce thème attire particulièrement notre attention.

sources : Ouest France, Youtube

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Zoom sur l'édition 2017 du salon Europropre

mercredi 08 février 2017

 

L’édition 2017 du salon Europropre Multiservices Expo aura lieu à Paris Porte de Versailles (pavillon 3) du 28 au 30 mars 2017.

Placé sous l’égide de la FEP et du Monde de la Propreté, cet événement est organisé par Tarsus. Europropre est le salon français des solutions hygiène et propreté, et multiservices, destiné aux professionnels.

Trois thèmes seront mis en avant : innovations, rencontres et solutions.

Un programme de trois conférences plénières et de trois tables rondes permettra d’aborder les sujets majeurs.
« Cet espace de rencontres entre professionnels a permis, lors de l’édition 2015, de valoriser le dynamisme du secteur de la propreté et de mettre en avant son professionnalisme et sa capacité d’innovation, affirme Max Massa, président de la FEP. Le salon réaffirme ainsi sa position de rendez-vous référence des professionnels de la filière propreté ».

Europropre Multiservices Expo 2017 réunira six catégories d’exposants : matériels et équipements pour le nettoyage et la propreté, matériels et équipements pour la propreté urbaine, produits d’hygiène, entretien et nettoyage, entreprises de propreté & multiservices, vêtements et protection individuelle, autres services (conseil et ingénierie, formation, informatique…).

Les Trophées de l’innovation récompenseront le produit, le matériel et le service les plus innovants. De plus, le Trophée du stand le plus innovant est créé pour cette 15e édition.

Autre nouveauté : un concours de laveurs de vitres pour les 7 CFA de la filière propreté. Une zone de démonstration sera intégrée dans le salon où se dérouleront sur deux jours, les éliminatoires et la finale.

La remise des prix au vainqueur de la finale aura lieu en même temps que la remise des Trophées de l’innovation, le 29 mars. Date à laquelle sera aussi proposée aux visiteurs une nocturne jusqu’à 21 heures avec animations et cocktail.

Quelques chiffres du salon Europropre Multiservices Expo 2015

  • 9 577 visiteurs
    • dont 32 % de dirigeants et 18 % de directeurs commerciaux
    • 62 % issus d’entreprises de moins de 100 salariés
    • 45 % venant de Province, 49 % de Paris et Ile-de-France
    • 28 % prestataires de services, 11 % commerce et distribution, 11 % santé, agroalimentaire, restauration et hôtellerie, 11 % administrations et collectivités locales
  • 1 000 personnes pour les 6 conférences plénières
  • 146 exposants

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Première cartographie microbienne du métro parisien

mercredi 01 février 2017

 

Les chercheurs du CNRS ont débuté une vaste enquête de cinq ans. Armés de coton-tige et d’une solution liquide, ils vont s’attaquer aux tourniquets, barres et sièges de trains pour traquer ces bêtes microscopiques. Grâce à une nouvelle méthode - la métogénomique - ils pourront alors en extraire l’ADN et établir la première cartographie de la diversité microbienne.

Une étude inédite à partir de laquelle ils pourront même découvrir des espèces encore méconnues : « Nous n’avions pas la technologie nécessaire jusqu’à présent», explique Ingrid LaFontaine, du laboratoire Biologie computationnelle et quantitative (LCQB)2 de l’Institut de biologie Paris-Seine.

Grâce à ces nouvelles cartes d’identité de microbes, les chercheurs espèrent «faire des corrélations entre la population bactérienne et une zone géographique, poursuit la scientifique, étudier leur présence en fonction des lieux - touristiques, huppés, défavorisés, quartier résidentiel ou d’affaires - de la profondeur des stations, de la proximité avec l’eau, etc. ». Et aussi anticiper leurs comportements : « On pourra regarder si ces bactéries portées par l’homme résistent ou non aux antibiotiques, comment les éliminer, anticiper les risques épidémiques et peut-être aussi adapter les plans de nettoyage et bien d’autres déclinaison».

Cette étude sera menée en parallèle à Marseille, New York, Londres, São Paulo, Tokyo, Berlin ou encore Shanghai. En tout 16 mégalopoles mondiales, afin également de comparer la composition microbienne de chacune.

Reste un seul bémol. Les chercheurs n’ont pu pour l’heure s’attaquer qu’aux marches des sorties de métro. La Ratp n’a pas encore donné l’accord au CNRS pour entrer dans les rames. Mais elle devrait donner prochainement une réponse.

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous aimons nous tenir au courant de l'actualité de notre secteur à l'échelle nationale notamment. Au vu de notre activité de nettoyage industriel, ce thème attire particulièrement notre attention car il concerne le futur de la profession dans la domaine de la propreté.

sourcees : leparisien.fr

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Le CNRS se sert de l'eau pour recycler

mercredi 25 janvier 2017

 

Pour extraire facilement et complètement les métaux précieux présents dans les cartes des ordinateurs et autres appareils électroniques une équipe de chercheurs du CNRS utilise de l’eau à 500°C.

Une tonne de circuits imprimés recèle environ 1 kg d’or, mais également du tantale, un autre composant très précieux indispensable pour l’industrie des haute technologies. Pour extraire ces métaux issus des déchets 3D une équipe de recherche du CNRS d’Orléans a utilisé avec succès de l’eau pure. Mais une eau à un stade « supercritique », sous 500°C de température et 250 bars de pression.

Dans ces conditions très particulières aucun composé organique ne peut résister, et notamment les supports et résines utilisées pour les cartes mémoires. Cette technique va être testée au sein d’un projet industriel pilote dans le Nord de la France, pour aboutir logiquement à un déploiement à plus grande échelle. Un savoir-faire qui placerait la France en pointe dans ce type de valorisation des métaux précieux.

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous aimons nous tenir au courant de l'actualité de notre secteur à l'échelle nationale notamment. Au vu de notre activité de nettoyage industriel, ce thème attire particulièrement notre attention.

source : batiment-entretien.fr

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Les toilettes publiques boudées par les Français

mercredi 18 janvier 2017

 

Chaque 19 novembre, l’ONU célèbre la journée mondiale des toilettes. 2,5 milliards de personnes dans le monde souffrent de l’absence de WC. Les pays développés sont également concernés. Il reste encore des progrès à faire en matière d’hygiène dans les lieux publics et notamment dans les toilettes. C’est ce qui ressort de l’étude « Hygiene Matters » conduite par le Groupe SCA, expert mondial de l’hygiène.

Ainsi, la dernière étude réalisée par le groupe suédois montre que 46% des Français ne font pas confiance à leurs toilettes publiques et jugent leur hygiène déplorable. Une défiance qui n'égale pas celle entretenue vis-à-vis des moyens de transport (métro et RER) qui sont montrés du doigt par 59% des personnes interrogées.

Cette méfiance par rapport à l’hygiène des toilettes publiques s’observe davantage chez les femmes : elles sont 53% à les considérer comme l’endroit le plus dangereux en termes d’hygiène, contre 38% des hommes. Enfin, cette perception des lieux à risques a un impact direct sur leur fréquentation. 41% des Français affirment avoir récemment renoncé à utiliser des toilettes publiques uniquement par inquiétude concernant leur niveau d’hygiène.

Il y a aujourd’hui davantage de personnes dans le monde disposant d’un téléphone portable que de toilettes !

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous aimons nous tenir au courant de l'actualité de notre secteur à l'échelle nationale notamment. Au vu de notre activité de nettoyage industriel, ce thème attire particulièrement notre attention.

sources : www.sca.com, www.batiment-entretien.fr

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

ActuEco-innovation RéflexionBiographie

Evelyne CADUS

Bonjour, Avons nous la certitude que les entreprisesde nettoyages pratiquent le recyclage des ampoules et néon ?

L'agenda des parutions de Jean Charles Taugourdeau

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

mentions légales

Facebook JCTSite