fond haut blog
Rechercher

Déchets : la Cour de justice de l'UE condamne l'Italie

vendredi 17 juillet 2015

 

Hier, la Cour de justice de l'Union Européenne (CJUE) a condamné l'Italie à payer une amende de 20 millions d'euros, assortie d'une astreinte de 120 000 euros par jour de retard pour mauvaise application de la directive déchets dans la région de Campanie.

Et pour cause : en mars 2010, un premier arrêt avait condamné le pays pour n'avoir pas entrepris les démarches garantissant une valorisation et une élimination des déchets tout en protégeant la santé humaine et l'environnement.

La Commission européenne avait alors pointé du doigt une grande quantité de déchets accumulée en Campanie. On avait alors estimé une période de 15 ans serait nécessaire à leur élimination. En parallèle, l'Europe avait mis en exergue le manque d'installations de traitement et d'élimination des déchets. Depuis, une vingtaine d'affaires du même acabit ont été portées devant la Cour. La lourde somme forfaitaire de 20 millions d'euros est due à cette « répétition de comportements infractionnels dans un secteur spécifique de l'Union ».

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous aimons nous tenir au courant de l'actualité de notre secteur à l'échelle nationale, mais aussi européenne. En effet, l'Europe et son exécutif jouent un rôle plus que déterminant dans la préservation de l'environnement. Et nous sommes persuadés que ce rôle sera d'autant plus important à l'avenir.

Sources : actu-environnement.com & giornalismoindependente.wordpress.com

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Piles et accumulateurs portables : deux projets d'arrêtés soumis à la consultation publique

mercredi 01 juillet 2015

 

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui nous allons vous parler de la filière des déchets de piles et accumulateurs portables. Et pour cause : jusqu'à dimanche prochain, le ministère de l'Ecologie soumet à consultation publique 2 projets d'arrêtés relatifs à cette filière. Nous allons les étudier de manière plus détaillée, un peu plus loin.

Il faut le savoir : le principe de responsabilité élargie des producteurs (REP) prévoit que la gestion des piles et accumulateurs portables soient assurée par les producteurs eux mêmes, par le biais d'un système individuel approuvé ou bien, grâce à l'adhésion à un éco-organisme doté d'un agrément.

Le premier arrêté, donc, concerne la procédure d'agrément ainsi que le cahier des charges des éco-organismes de la filière. L'autre porte sur la procédure d'approbation et le cahier des charges des systèmes individuels.

Les cahiers des charges consistent à préciser les conditions à respecter afin qu'un organisme soit agréé, mais aussi, pour qu'un système individuel soit approuvé. On peut également y lire les objectifs et orientations générales, mais aussi les règles d'organisation de la structure agréée.

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers, nous aimons nous tenir au courant de l'actualité globale du secteur des déchets et du recyclage. C'est en cela également que réside l'intérêt de notre blog. N'hésitez pas, vous, lecteurs, à nous solliciter si vous souhaitez que l'on traite d'un sujet en particulier !

Sources : actu-environnement.com & youthxchange.net (image illustrative)

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Appel à projets « zéro gaspillage, zéro déchet » : c'est reparti !

mercredi 17 juin 2015

 

L'initiative date de juillet dernier. C'est alors que la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, lançait, à destination des collectivités territoriales, l'appel à projets « zéro gaspillage, zéro déchet ». L'enjeu pour les territoires : « s'engager vers des objectifs ambitieux de prévention des gaspillages et de valorisation des déchets ».

En réponse à cet appel, 300 projets avaient été déposés ; la mobilisation était donc plus que satisfaisante. 58 collectivités avaient alors été retenues pour appliquer les solutions dédiées à la réduction, à la valorisation et/ou au réemploi des déchets, décrites dans leur dossier de candidatures.

Cette semaine, à l'occasion des Assises de l'économie circulaire, Ségolène Royal a lancé un second appel à projets « territoires zéro gaspillage, zéro déchet ». L'objectif, pour les collectivités, reste le même : mettre en œuvre « une démarche participative et exposer dans leur dossier comment leur projet est porté par l'ensemble des acteurs du territoire (…) et justifier son caractère ambitieux et novateur ». Les candidatures devront être déposées avant le 30 juillet 2015.

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous sommes encore une fois très enthousiastes face à ce projet de grande envergure. Lors du dernier appel, les projets d'une petite dizaine de collectivités de la région Pays de la Loire avaient été retenus. Nous espérons que cette année, d'autres collectivités auront l'opportunité de mettre en place un territoire « zéro gaspillage, zéro déchet ».



Sources : actu-environnement.com & greenunivers.com (image illustrative)

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

La vente des papiers écologiquement responsables en hausse

vendredi 05 juin 2015

 

C'est Ecofolio qui a annoncé la nouvelle : la part des papiers écologiquement responsable a évolué de 11% en une année. Parallèlement, la part de papier « éco-conçus » a elle aussi évolué de 6% en 2014. A l'origine de cette belle progression : le barème éco-différencié.

Selon l'éco-organisme, ce barème « rend le recyclage des papiers plus facile pour l'industrie et développe l'usage de papiers recyclés ».

Réalisé de manière collaborative avec l'ensemble des acteurs de la filière papiers, le barème éco-différencié consiste à inciter les adhérents d'Ecofolio à fabriquer et vendre des papiers plus facilement recyclage et dont l'origine est connue. Ce système fonctionne grâce à un procédé de bonus/malus lié à leur éco-contribution. Le barème concerne environ 2 millions de tonnes de papiers, soit la totalité des papiers mis sur le marché français (hors secteur de la presse et de l'édition).

Chez Dridi, entreprise de nettoyage industriel à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous sommes amenés, quotidiennement, à récupérer des kilogrammes de papiers, auprès des entreprises auxquelles nous proposons nos services. Alors pour nous, cette hausse de 11% est une bonne nouvelle. Et en voilà une meilleure : ce chiffre est amené à progresser d'années en années !

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

Les bénéfices de la tarification incitative

jeudi 21 mai 2015

 

En voilà de bonnes nouvelles ! La tarification incitative a entrainé la diminution de l'ensemble des ordures ménagères de 20 à 30%. En dans le même temps, la collecte des recyclables a progressé ! C'est l'Ademe qui a annoncé ces chiffres, au travers de son bilan des collectivités en tarification incitative au 1er janvier 2014.

Pour arriver à un tel constat, l'Ademe a comparé les ratios de production de déchets par habitant des années passées afin de quantifier les conséquences de cette tarification. En conclusion, la mise en place de la tarification incitative est réellement bénéfique, car elle « a permis une diminution forte, de -30% à -50% pour la plupart, des ratios de production d'OMR ».

Ce sont les collectivités ayant opté pour une redevance incitative au poids qui observent les meilleurs résultats. Ces dernières constatent une baisse de 50 à 70%. De chiffres de bon augure, donc.

Chez Dridi, entreprise de nettoyage à Angers (Maine-et-Loire, 49), nous voyons d'un bon œil toute démarche visant à faire réduire les ordures ménagères. Nous vous tiendrons donc régulièrement informés de l'évolution et de l'extension sur le territoire français de cette redevance incitative ! Et vous, êtes-vous pour ?

Sources : actu-environnement.com & kochersberg.fr

Faire un commentaire / Lire les commentaires (0)

filet

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

ActuEco-innovation RéflexionBiographie

Evelyne CADUS

Bonjour, Avons nous la certitude que les entreprisesde nettoyages pratiquent le recyclage des ampoules et néon ?

L'agenda des parutions de Jean Charles Taugourdeau

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

mentions légales

Facebook JCTSite